Aller au contenu

Date

sam 16 Mar 2024

Heure

14h30

70.40.09 K.A.B.-BAL – KUNIOT ANTHOLOGIE BAL

À travers 9 heures de spectacle, avec plus de 50 musiciens sur scène, Le Point Fort d’Aubervilliers fête les 70 ans de Denis Cuniot et ses 40 ans consacrés à la musique klezmer en lui offrant une carte blanche : 70.40.09 K.A.B.- BAL – KUNIOT ANTHOLOGIE BAL

Duos, trios, conte musical pour enfants, quartets, octets, poèmes, orchestres se succèdent tout au long de cette traversée en 9 heures de 3 siècles de musiques klezmer, entre transes, joie et spiritualité. Un kaléidoscope, une farandole, des explosions klezmer…

Avec : L’Orchestre d’Harmonie de La Courneuve, Kif Orkestra, Julien André, Guillaume Dettmar, Bruno Girard, Laurence Haziza, David Konopnicki, Léah Marx, Yannick Thépault, Rémy Yulzari, Olivier Gailly, Cyrille Dufay et des invités surprise

Denis Cuniot

 KLEZMER/JAZZ

Pianiste, compositeur, conteur, directeur de conservatoire, Denis Cuniot est l’un des principaux initiateurs du renouveau de la musique klezmer française. Il a publié à ce jour près d’une vingtaine de disques, en solo, en duo, en trio ou en ensemble. De ses premières collaborations avec le clarinettiste Nano Peylet aux chansons yiddish de Bruno Girard (du groupe Bratsch), de la facétie du clarinettiste Yom aux jeux rock et punk du guitariste David Konopnicki, il explore depuis le début des années 1980 les terres fertiles de la musique klezmer. Son objectif : faire entendre un monde disparu à jamais, tout en imaginant les développements possibles que la musique klezmer aurait pu proposer si elle était restée en vie dans ses territoires originels. Infatigable touche-à-tout, son jeu pianistique unique est immédiatement reconnaissable.

Orchestre d’Harmonie de la Courneuve • 15h

L’Orchestre d’Harmonie de La Courneuve existe depuis 150 ans, il regroupe 25 musiciens amateurs : instrumentistes à vent, percussion et clavier. Son chef d’orchestre et directeur musical, Yannick Thépault, a opté pour l’éclectisme en matière de rencontres et de répertoires. Il a choisi de mettre l’accent plus particulièrement sur les musiques du monde, mêlant répertoire klezmer et oriental, sud américain et africain… La formation a ainsi donné des concerts avec un chœur camerounais, organisé des soirées celtiques avec sonneurs et danseurs bretons, avec des chorales d’enfants et d’adultes. Toujours à l’initiative de spectacles originaux, l’orchestre a également monté un répertoire avec un club de Nanbudo et enregistré des créations de François Jeanneau.

Conte musical pour enfants : Quelque chose à partir de presque rien… • 16h

Libre adaptation du texte de Muriel Bloch : Le shmat doudou avec Léah Marx (chant), Yannick Thépault (clarinette), Denis Cuniot (texte et piano)

À la naissance de Joseph, son grand-père, un habile tailleur, lui confectionne une ravissante couverture sur mesure. Cette couverture, Joseph ne s’en sépare jamais. Elle est devenue son doudou, il la traîne partout. Joseph grandit et au fil des années, les doigts toujours agiles du grand-père transforment la couverture en veste, puis en cravate, en mouchoir et enfin en bouton de pantalon. Ainsi, au rythme de la croissance de Joseph, le tissu se rétrécit jusqu’à disparaître…

À la fois joyeuse et instructive, cette histoire pleine d’humanité contribue à transmettre les valeurs de la famille, de la continuité des choses et des générations. Elle met aussi en avant l’art de la récupération et de la réinvention, offrant ainsi de multiples vies à un objet. Le spectacle « Quelque chose à partir de presque rien… » se propose de faire vivre ce conte à travers les chants et la musique.

Kif Orkestra • 17h / 20h30 / 23h

La fanfare Kif Orkestra, avec ses 25 musicien.es vous invite à danser, vibrer et trinquer…

Farandole de duos, trios, quartets, septet • 17h30

Avec

Julien André (percussions) – Rencontre improbable avec les percussions africaines

David Konopnicki (guitares éléctriques) – Dédicace aux créations klezmer récentes

Musikantn, avec Guillaume Dettmar (violon) et Rémy Yulzari (contrebasse)

Le trio s’est constitué en 2016 pour la commémoration organisée par le Cercil à Pithiviers du 75e anniversaire de la rafle du « Billet Vert » le 14 mai 1941. Il réunit 3 musiciens ayant chacun une double culture stylistique : musicien classique et spécialiste des musiques juives d’Europe. Les trois musiciens virtuoses présentent un large panorama des musiques klezmer et yiddish, du 19e siècle à nos jours.

Yat (Yiddish Atmospheric Touch) avec Bruno Girard (chant et violon) et Rémy Yulzari (musique klezmer, tsigane et chant yiddish)

On ne présente plus Bruno Girard, violoniste et co-fondateur de Bratsch. Si on lui demande « pourquoi tu chantes en Yiddish » il répond que, en dehors du français, le yiddish lui convient mieux que l’anglais, que les textes et mélodies sont magniques et que, sans prétention, il a envie de faire partager cette part de notre patrimoine européen. Avec sa voix grave et vibrante, Bruno Girard nous touche profondément.

Laurence Haziza et Guillaume DettmarPoèmes d’Avrom Sutzkever et d’Édith Bruck

Duo avec Yannick Thépault • 20h45

Œuvres écrites en hommage à la culture yiddish par les compositeurs Maurice Ravel, Dmitri Chostakovitch, Joseph Kosma, Joachim Stutchevski, Nano Peylet et Yannick Thépault.

Yannick Thépault (clarinette) a eu l’idée de revisiter ces œuvres en rajoutant par ses arrangements une dimension yiddish et klezmer encore plus affirmée. Sans changer aucune note, ni aucune harmonie, ni aucun rythme, il nous fait entendre par ses ornementations, ses façons de phraser, ses surgissements de nuances inattendues, encore plus profondément l’inspiration initiale de ces grands compositeurs.

Cuniot Kuartet Klezmer • 21h45

Un répertoire klezmer rempli de tendresses et délicatesses. Une traversée de mélodies yiddish et klezmer inspirées par l’Histoire, interprétées et re-créées par une formation où les cordes, violon et violoncelle, dialoguent entre elles et se marient avec tous les modes de jeux de Denis Cuniot.

Un concert où la nostalgie est envahie et dépassée par les rythmes tsiganes et klezmer des Balkans portés par le tapan. Une création où le groove de la percussion et les sonorités classiques des cordes permettent au piano de Denis Cuniot d’être plus « libre » que jamais.

PRODUCTION VILLES DES MUSIQUES DU MONDE

  • 00

    jours

  • 00

    heures

  • 00

    minutes

  • 00

    secondes